Zifou Alimentation Avantages et risques de la liposuccion pour les diabétiques

Avantages et risques de la liposuccion pour les diabétiques


Si le cancer est le mot « C » redouté des maladies, son homologue pour le « D » pourrait être le diabète. Appelé diabète sucré par les professionnels de la santé, le diabète touche plus de 420 millions de personnes dans le monde, selon les données les plus récentes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ces chiffres devraient augmenter, l’OMS estimant que le diabète sera la septième cause de décès d’ici 2030. En d’autres termes, il est essentiel pour la communauté médicale de continuer à aider les patients à éviter cette maladie et de trouver de nouveaux moyens plus efficaces de traiter ceux qui en souffrent actuellement.

Les personnes en surpoids sont parmi les plus exposées au risque de développer un diabète de type 2, qui empêche les cellules de l’organisme d’utiliser l’insuline pour transformer le glucose en énergie. L’organisme développe alors une résistance à l’insuline, ce qui entraîne une accumulation de sucre dans le sang et, à terme, des complications de santé.

Quelques faits sur le diabète

Le diabète est un groupe de maladies métaboliques dans lesquelles une personne présente un taux élevé de glucose (sucre) dans le sang en raison d’une production insuffisante d’insuline nécessaire pour réguler le taux de sucre dans le sang, d’une réaction inadéquate des cellules du corps à l’insuline ou des deux.

Le traitement et la prévention efficaces les plus courants consistent à suivre un régime alimentaire approprié, à faire régulièrement de l’exercice, à s’abstenir de fumer et à conserver un poids normal.

La liposuccion est-elle une option de traitement ?

La liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique qui permet d’éliminer les cellules graisseuses excédentaires de certaines parties du corps, comme l’abdomen ou les cuisses. Selon la société américaine de la chirurgie plastique, en 2017, la liposuccion était la deuxième procédure esthétique la plus populaire aux États-Unis, après l’augmentation mammaire.

Étant donné que seule une certaine quantité de graisse corporelle peut être retirée en toute sécurité, la liposuccion ne doit pas être considérée comme une procédure de perte de poids et effectuée essentiellement à des fins uniquement esthétiques. En outre, la liposuccion ne permet pas d’améliorer la tension artérielle, le taux de cholestérol ou tout autre symptôme lié à l’obésité.

Pour ces raisons, les médecins évitent de suggérer à leurs patients de recourir à la liposuccion pour traiter le diabète ou l’obésité.

En revanche, il n’existe aucune donnée scientifique ou recherche qui empêcherait d’autres médecins de recommander la liposuccion comme traitement du diabète. Il existe des médecins qui recommandent ouvertement la liposuccion aux diabétiques, pour autant que les patients remplissent certaines conditions :

  • Leur état diabétique est sous contrôle et ne leur cause aucune complication
  • Ils ne souffrent d’aucune affection rénale
  • Ils acceptent de faire des analyses de sang supplémentaires avant l’intervention pour s’assurer que les patients contrôlent vraiment leur diabète et qu’ils peuvent procéder à l’opération en toute sécurité.

Quels sont les risques ?

Si toutes les interventions chirurgicales comportent un élément de risque pour le patient, les diabétiques sont particulièrement exposés aux complications s’ils décident de subir une liposuccion. D’une part, leurs chances de développer une infection sont plus élevées. Deuxièmement, leur état de santé ralentit le temps de récupération. Enfin, il est difficile pour les médecins de gérer le taux de glucose d’un patient diabétique après une intervention.

En raison de ces risques, les médecins incitent leurs patients à modifier leur régime alimentaire et leur mode de vie, ce qui constitue un moyen plus sûr et plus pratique de perdre du poids.

En outre, pour les diabétiques qui veulent éviter la chirurgie ou qui ne parviennent pas à contrôler leur état suffisamment bien pour être autorisés à subir une liposuccion. Cette procédure non chirurgicale utilise une technologie de congélation contrôlée pour détruire les cellules graisseuses du corps. Le temps de récupération est minime et il s’agit d’une procédure cosmétique moins invasive.

Gestion du diabète et chirurgie plastique

Vivre avec le diabète comporte incontestablement des difficultés, mais les patients peuvent le maîtriser grâce à un traitement et un régime alimentaire appropriés, à l’exercice physique et à des contrôles réguliers chez le médecin.

Avant de subir une quelconque intervention pour traiter leur maladie, les diabétiques doivent consulter leur médecin pour discuter des implications de l’opération, de la manière dont ils doivent s’y préparer, des risques encourus et de ce à quoi ils peuvent s’attendre pendant la période de récupération.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post