Zifou Santé Quand la Covid-19 donne des envies de chirurgie esthétique

Quand la Covid-19 donne des envies de chirurgie esthétique


Les actes esthétiques et les consultations chez les praticiens de la chirurgie esthétique ont subi une augmentation importante dès l’apparition du covid-19 depuis un an. La question qui se pose est que pandémie a-t-elle un effet direct sur le rapport des gens avec leur corps ?

Dans cet article, on va évoquer ce sujet et essayer de trouver la liaison entre la pandémie du covid-19 et la chirurgie esthétique.

Une explosion des consultations

Depuis l’apparition de la pandémie du covid-19, les soins qui peuvent attendre un peu de temps sont décalés dans les cliniques et les hôpitaux pour pouvoir réagir face au jaillissement des malades du Covid. Dans un temps parallèle, plusieurs personnes ont orienté vers les cliniques de chirurgie esthétique pour corriger leurs défauts physiques.

En commençant par la cause de la fermeture de plusieurs éléments tel que les frontières, les restaurants ou encore les lieux culturels a permis aux gens de pouvoir économiser de l’argent et avoir le montant suffisant pour réaliser un rêve qui était loin dans les conditions ordinaires. Certains ont donc choisi d’utiliser cet argent pour financer l’opération esthétique dont ils rêvaient. Le port du masque et le télétravail facilitent d’ailleurs la convalescence. Dans ce contexte, pas forcément besoin de prendre des congés après l’intervention de la chirurgie esthétique. Le regard des autres est aussi moins pesant.

Zoom sur les complexes

Après que le Covid-19 a apparu dans le monde, nous sommes en effet davantage tombés face à notre physique et remarqué nos défauts. Le virus a engendré un recours généralisé au télétravail et nous a privé de nos proches. Plutôt que de regarder les autres, nous nous scrutons davantage devant notre miroir, en visioconférence, ou sur les réseaux sociaux.

Les complexes de certaines personnes sont nourris via les applications des réseaux sociaux et plateformes avec les visio-conférences comme « Zoom ». On constate ainsi que de plus en plus de patients souhaitent passer sous le bistouri pour améliorer leur apparence sur le logiciel de visioconférence. D’autres possèdent une grande envie d’être plus attirants dans les images et sur les selfies.

On peut conclure que la forte exposition à ces plateformes est liée à un intérêt pour la chirurgie esthétique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post