Zifou Santé Quelles complications pour un Lifting facial

Quelles complications pour un Lifting facial


Comme c’est le cas pour chaque opération esthétique, on peut trouver des complications postopératoires pour le lifting visage. Si l’opération s’effectue entre des mains d’un praticien expert, il sera difficile de les trouver et ont surtout pour effet d’annuler l’amélioration esthétique escomptée.

A travers le monde, ils sont plusieurs millions chaque année à recourir au lifting, une technique chirurgicale qui exerce une fascination digne d’un élixir de jeunesse.

Opération à faible risque de complications

Parmi les complications qu’on peut rencontrer après une intervention pour remodeler le visage, on cite : les infections, nécroses, cicatrices et paralysies. Ces complications en théorie présentent une apparition très rare surtout si elle s’effectue par un chirurgien esthétique expert et compétent. Et ce d’autant plus que l’on est attentif aux contre-indications.

Si on parle de la chirurgie esthétique d’une façon générale, il faut en effet être conscient qu’un certain nombre de facteurs peut intervenir pour aboutir à un risque de complications. Par exemple, les nécroses touchent davantage les fumeurs, les infections demeurent plus fréquentes en cas de diabète ou en l’absence de défenses immunitaires. Ces infections peuvent se traduire par de la fièvre, des frissons, une inflammation ou des démangeaisons. Mais elles sont heureusement assez rares, si l’on se fie aux données américaines, seules sources disponibles pour chiffrer la fréquence des complications liées à la chirurgie esthétique.

Le risque d’une paralysie faciale

Pour une intervention de lifting visage, on peut trouver une autre complication nettement plus fréquente : les hématomes font apparition chez la partie masculine plus que chez la partie féminine (jusqu’à 9 % pour les hommes et 3 % pour les femmes) d’après une étude élaborée en Etats unis), mais cette complication est surtout favorisée par plusieurs facteurs comme le tabagisme, la prise de certains médicaments (aspirine et anti-inflammatoires non stéroïdiens) ou encore l’hypertension. D’aspect parfois impressionnant, souvent douloureux, ces bleus apparaissent dans les douze jours qui suivent l’opération.

D’autre part, la grande complication qu’on peut rencontrer après n’importe quel type d’intervention en chirurgie esthétique, surtout pour le visage, c’est la paralysie qui peut résulter de la lésion accidentelle d’un nerf, en particulier une branche du nerf facial.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post